Frédéric Bonan (@frederic_bonan) | Twitter

29 Jun 2018
Photo Frédéric Bonan (@frederic_bonan) | Twitter

La mission de la boîte I-Deal Development fondée par l'homme d'affaires et ses missions

Frédéric Bonan (Twitter) a pour but d'aider les petites et moyennes entreprises en améliorant les capacités et la cohésion de l’équipe tout en les incitant à rester eux-mêmes. De cette façon, elles progresseront promptement avec un personnel uni et enthousiaste. Le dirigeant d’I-Deal Development entretient et communique un comportement combatif entrainant une vision stratégique performante pour la compagnie. Selon chaque nouveau challenge lié aux avancées technologiques et à la conjoncture économique, le manager assiste les PME dans la préparation de leur futur essor grâce à sa technique novatrice. Dans l'intention d’appuyer efficacement les PME sans les désagréments liés à l’ampleur d’une multinationale, Frédéric Bonan fonde I-Deal Development. Il cherche également à améliorer le business model novateur étudié chez Altran qui a mené à sa réussite.

Parcours du consultant pendant ses premières années dans l'univers des affaires

Sa première expérience en conseil aide Frédéric Bonan à discerner le potentiel de ce domaine ainsi que les spécificités des marchés internationaux. L'homme d'affaires obtient un master en commerce et en management en intégrant l’École Supérieure de Sciences Économiques et Commerciales. Il développe ainsi ses acquis et approfondit le monde du business. Grâce à ses compétences dans le secteur, le jeune diplômé de l’ESSEC rejoint la société d'audit Altran Technologies en tant que cadre technico-commercial. Son travail est de guider les petites et moyennes entreprises dans leur développement. Ayant décidé d'investir l'univers du travail en devenant chargé de mission pour l’enseigne 2MI, Frédéric Bonan s’occupait des études stratégiques de ce cabinet de conseil en mercatique industrielle.

Le business model promu par Frédéric Bonan permet au manager d'embaucher, de chercher des clients et de superviser l'efficacité de son centre de profits afin de contribuer concrètement au développement du groupe. Les compétences du personnel et l'évolution du réseau en interne sont possibles avec l'ouverture de l’académie Altran Management Institute ainsi qu’à l'échange d’expérience appuyé par le manager. À ses débuts, Altran était une petite et moyenne entreprise et aujourd’hui, la société s'impose comme une référence mondiale dans le monde du conseil en technologie avec le soutien de l'homme d'affaires, PDG d’I-Deal Development. L'expertise de Frédéric Bonan l’a être placé au poste de membre du conseil d’administration du cabinet d'audit Arthur D. Little en 2004. Il a réussi à remettre l'enseigne sur les rails grâce à ses capacités en matière de rentabilisation.

Le capital de l'entreprise Altran mais aussi son résultat opérationnel sont concrètement améliorés par la création et l'administration de divisions fonctionnelles orientées vers la valorisation, action à laquelle Frédéric Bonan a pris part. Le chargé du développement et du marketing d’Altran a décidé d’agrandir ses activités au niveau régional, qui couvraient à cette époque plusieurs villes. Devenu Directeur général d’Altran en 1997, Frédéric Bonan s'emploie au contrôle des missions opérationnelles de l'établissement et s’assure notamment de la faisabilité de la vision stratégique en interne comme en externe.

Frédéric Bonan a enrichi son savoir-faire en stratégie opérationnelle et en rentabilisation en plus de ses facultés d'administration et de commerce tout au long de son parcours au sein du réseau Altran Technologies. L'assistance à la direction et au conseil d’administration des succursales en perte de vitesse mais aussi le redressement de certaines compagnies s'avèrent être les missions du cadre technico-commercial du holding Altran. La compétence, l'esprit d’initiative, la motivation et la synergie se révèlent primordiales pour optimiser une PME comme un réseau d’ampleur internationale. Frédéric Bonan a pris conscience de ces faits chez Altran.